Champs d'applications

 ADOLESCENCE

 

  TU  FUMES/BOIS DE L’ALCOOL POUR AVOIR CONFIANCE EN TOI ET TE LE PROUVER EN FUMANT AVEC LES AUTRES?
OU TU AS CONFIANCE EN TOI ET TU LE SAIS QUE TU N’AS PAS BESOIN DE LE PROUVER EN FUMANT ?
 
 
 

TEST SUR CE SITE https://www.bayard-jeunesse.com/actualites/ados-mode-d-emploi-pour-avoir-confiance-en-soi/

Passer de l’enfance à l’âge adulte ça fait peur à beaucoup d’ados. Et quand la timidité et la mauvaise estime de soi s’en mêlent, franchir ce cap semble encore plus compliqué ! Pour t’aider à prendre confiance en toi, c’est d’abord comprendre comment tu fonctionnes.

Lors de nos rendez-vous je te donne des informations pratiques et utiles, que tu mettras en actions dans toutes tes situations (entre amis, en famille, en classe, en stage, pour te préparer aux examens scolaires, permis de conduire ou à des concours.

L’adolescence : l’âge du doute EUH…

Qu’est-ce qui définit la période de ton adolescence ? La puberté, bien sûr, avec toutes tes transformations physiologiques qui t’accompagnent et perturbent tes repères corporelles, tes rapports avec ta famille, tes amis et les professeurs. Mais aussi – surtout, ose- t’affirmer BRAVO !

Cette période c’est le moment pour toi de défaire le monde pour le reconstruire avec ce que tu as appris à travers la famille, l’école, les amis, les informations et développer tes compétences à travers tous tes acquis. C’est une période ou aussi tu décides de mettre en action des projets en faisant partie de groupes extérieures avec tes amis ou dans des associations, pour vivre ce que tu aimes et créer ton espace avec plus de liberté = construire sa confiance et son image de soi.

 C’est une manière d’avancer de te projeter  dans l’âge adulte, puisque à tes 18 ans tu auras beaucoup plus de choix pour mettre en œuvre tous ce qui est important pour toi dans ta vie.

Mais il arrive parfois que cette période te booste tellement à changer que tu n’est pas tout à fait bien préparer. Et là, c’est bien dans la tête que ça se passe. Fini, les certitudes absolues de la parole parentale. Écornée, la présence rassurante du doudou. Place au doute.

Le moment est difficile. Il fait peur. Quand on doit trouver en soi la réponse aux questions vertigineuses de la vie qui s’immiscent brusquement dans les pensées, il est important d’avoir un peu confiance en soi pour ne pas se laisser déborder. Et parce que tous les ados traversent avec plus ou moins de facilité ces instants compliqués, mon travail d’accompagnante consiste à t’aider à mieux te comprendre et comprendre aussi l’idée que tu as du monde qui t’entoure et avec le quel tu es lié.

 

Ensemble, nous vérifions comment tu te sens-là maintenant et  aujourd’hui dans ton corps et dans ta tête à travers tous ces changements ?

Tu pourras alors tester une séance d’hypnose et prendre connaissance de la PNL.

 Apprivoise ta timidité ou plutôt ton côté réservé, sortir de la spirale de l’échec puisque tu sais qu’autrefois tu réussissais, penser au présent c’est faire partie du monde dans lequel tu existes, ose demander de l’aide comme quand tu proposes d’aider quelqu’un, autant de moyens simples à mettre en œuvre, pas à pas, et qui changent ta vie et aussi ceux qui vivent à tes côtés.

Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j’apprends.” Nelson Mandela

 

GAGNER EN POIDS DE FORME MENTAL ET PHYSIQUE

La prise de poids dans la plupart des cas vient d’un rapport faussée de votre image (estime de soi)  et de vos croyances limitantes liées à vos jugements négatifs (confiance en soi).

La prise de poids dans la plupart des cas ne vient pas du simple fait de ne pas manger équilibrer ou de ne pas bouger suffisamment.

Et pas seulement, vous devez aussi comprendre que vous êtes d’abord une personne entière, avec un corps biologique cellulaire, doté d’un système cérébral puissant où loge 3 parties qui cohabitent ensemble, un cerveau reptilien = instinct de survie et de sécurité en cas de danger immédiat, un cerveau émotionnel = joie et peur et un cerveau Cortex ou néo cortex = pensée, raisonnement. A cela s’ajoute un système endocrinien sécrétant + de 90 hormones et notamment les plus utiles (dopamine, endorphine, sérotonine, ocytocine) qui participent au bon fonctionnement de vos organes, dont votre humeur.

En résume, vous êtes quelqu’un d’exceptionnel et unique, puisque votre système complet et complexe aussi, détient toutes vos clés de réussite et cela va dépendre aussi et surtout de votre désir de vouloir perdre du poids.

Vous pouvez me joindre au 06.88.92.46.02 pour une prise de rendez-vous et pour prendre des informations nécessaires pour préparer déjà le rendez-vous. Ou veuillez remplir le formulaire de contact@elisabeth-hypnothérapie.fr

 

TABAC

 

Comment faire face aux effets de manque et à la prise de poids?

Avec  l’hypnothérapie on traite de suite les symptômes de sevrage.

 

Le manque de tabac crée des symptômes de sevrage et une prise de poids qui peuvent être pénibles à supporter et causer une rechute. L’hypnose est un excellent moyen d’y faire face, de les diminuer, voire de les supprimer. Améliorer votre zone confort pendant votre sevrage et doubler vos chances de succès. Mais il faut d’abord savoir identifier et reconnaître ces symptômes de sevrage :

On peut ressentir des symptômes de sevrage même sans ressentir une forte envie de fumer! Par exemple, la mauvaise humeur, l'humeur déprimée, des difficultés de concentration ou des insomnies sont des symptômes classiques de sevrage du tabac.

Témoignage

"J'ai commencé à fumer à l'age ou l'on rentre en 6ème, chez les grands... je me suis très vite retrouver dans les toilettes en train de prendre cette foutue clope que l'on me tendait. J'étais la victime idéale, jeune, naïve, pressée de grandir... la panoplie qui va avec !

Au début on a pas trop d'argent, alors on taxe de droite à gauche, puis on finit par se débrouiller et on va acheter son propre paquet, cartable à dos, comme une grande au tabac ! les années passent, les clopes défilent, c'est cool, j'ai l'impression d'avoir trouvé une amie et une attitude, une affirmation.

L'adolescence passe et on se retrouve jeune- adulte et les problèmes commencent... essoufflement de plus en plus fréquent ! on ne tient plus la route devant l'effort! Quelle humiliation ! On dirait une petite vieille ! Problèmes respiratoires, allergies, de plus en plus de bronchites, d'angines qui mettent de plus en plus de temps à se soigner, la peau commence à se ternir, les doigts et les dents à se jaunir... mais bon j'ai 20 ans et je me crois immortelle, j'ai pleins de copains et je m'achète mes propres paquets de clopes comme une vrai adulte qui s'assume.

Les années passent, les lois aussi, les restrictions, les messages se font de plus en plus brûlant et ma respiration aussi. J'ai plus de 25 ans et j'ai des bronchites-asthmatique, lorsque je tousse, j'ai l'impression que je m'étouffe, que je vais crever... j'ai mal quand je respire, je suis inquiète, j'ai peur du cancer, une peur terrible, tant mieux j'ai peur c'est le début...

Je passe des tests, on me dit qu'il est urgent que j'arrête de fumer. La peur est si grande, la motivation si forte, survivre ! J'arrête du jour au lendemain, meilleure méthode selon moi, sans aucunes aides, et ce pendant 3 ans. Formidable ! LA LIBERTE !!! J'ai 32 ans je suis au chômage depuis 2 ans, un connard me tend une cigarette en me disant allez fais-toi plaisir ! Juste une ! Et je l'accepte ! Dans un laps de temps très court avant que je l'accepte, tout ressurgit, ces deux années de galères, la solitude du chômage... et je me retrouve renvoyé en arrière dans ses toilettes à accepter cette p..... de clope ! Quelle idiote vous vous dites !

Je me dis JUSTE UNE ! STOPPPPPPPPPPPPPPP "JUSTE UNE" la phrase interdite de l'ex- fumeur et du non-fumeur !!!!!!! Et je me remets à fumer, d'abord le soir, puis et puis. Un mois passe, 2 mois, 3 mois : merde les problèmes ressurgissent pourtant je fume peu, même pas 10, une angine du tonnerre, j'ai toussé pendant plus de 10 jours ! prise de conscience, auto flagellation... Solution : oublier ces 3 mois rapidement en arrêtant de fumer et les classer juste comme une erreur de parcours à ne pas renouveler. Et c fait, j'ai à nouveau arrêté depuis plus de 10 jous, du jour au lendemain sans aides (je garde la même méthode).

Mais on ne m'y reprendra pas : PLUS JAMAIS JUSTE UNE ! Aux non-fumeurs et ex- fumeurs, dites-vous bien qu'une seule c'est le passeport pour l'enfer ! Ah une dernière chose pour les jeunes qui serait tenté, c carrément has been de fumer et je confirme ! N'attendez pas d'avoir peur, ne commencez pas !

Vous les jeunes vous êtes la proie idéale, ne vous laisser pas faire, on veut que vous fumiez et surtout que vous achetiez des produits chimiques oui des produits chimiques, un condensé de produits chimiques, vu de la cela ne ressemble plus à un plaisir mais à un contrôle de votre cerveau, de votre corps et de votre porte-monnaie qui vous conduira indéniablement à votre perte, vous serez automatiquement le perdant. Et visualiser bien qu'au- dessus de votre tête des gens se frottent les mains : ah aujourd'hui on en a 50 de plus ! La réalité est là ! Si vous ne voulez pas être pris pour des CONS dites NON, dites PLUS JAMAIS UNE. DITE LIBERTE. "