Les actus

LES SOIRÉES HYPNOSE 

 

PRÉSENTER PAR L’HYPNOTHÉRAPEUTE ELISABETH ZEGNANI

DIPLÔMÉE PAR L’ÉCOLE DE L’ARCHE ET PSYNAPSE PARIS

AGRÉE PAR LA (FFHTB)

 

 

THEME : NETTOYAGE ÉMOTIONNEL ET CELLULAIRE

15 EUROS LA SÉANCE

 

THEME : CONFIANCE EN SOI ET ESTIME DE SOI

SESSION DE   4 SÉANCES 60 EUROS

Calendrier des dates



SOIRÉES HYPNOSE MAI 2018

MARDI 15
MARDI 22
MARDI 29

 

CES SOIRÉES S’ADRESSENT AUX ADULTES  ET AUX ADOLESCENTS

 

LES DATES SONT VISIBLES SUR LE SITE elisabeth-hypnotherapie.fr

LES SÉANCES SONT A RÉSERVER AU 06.88.92.46.02

Nouveau dès Avril 2018

 



Au Yoga Center 13 rue Principale

67220 HIRTZELBACH—NEUVE ÉGLISE

Contact

Elisabeth ZEGNANI 49 route romaine

67730 Châtenois (secteur Sélestat)



Tél : 06.88.92.46.02

Toutes prestations est sur rendez-vous

Site Internet: elisabeth-hypnotherapie.fr



École formation ARCHE et PSYNAPSE Paris

Diplômée Fédération Française (FFHTB)

Diplômée d’état Médico et Social

N° Siret 822 284 790 00018

 

   

 

JE VOUS ACCUEILLE AU YOGA CENTER CHEZ CORINNE GEIGER 13 RUE PRINCIPALE 67220 HIRTZELBACH - NEUVE ÉGLISE

 

ACTUALITÉ 4 ÈME ÉDITION DU SALON DU BIEN-ÊTRE 

À la salle polyvalente de Lalaye 67220 Vallée de Villé.

Samedi 09/06 de 14h00 à 22h00

Dimanche 10/06 de 10h00 à 18h00


 

Le bien-être par l’hypnose au service des seniors et des personnes âgées

Depuis déjà 15 ans, Elisabeth Zegnani propose des conseils en développement personnel pour des seniors et des personnes âgées.J’ai travaillé durant une quinzaine d’années auprès des seniors et des personnes âgées dans le secteur médico-social. J’ai eu l’opportunité de travailler avec des médecins généralistes, des psychologues. Et durant cette collaboration, j’ai mené des activités auprès de ce public, dans le but qu’ils retrouvent un état d’esprit beaucoup plus confiant, serein et dynamique.

Aujourd’hui installée dans son cabinet dans le secteur de Sélestat elle est praticienne  en Hypnose Ericksonienne. Ses années d’expérience dans le secteur médico-social l’ont  amené à se professionnaliser dans une école de psycho-praticien. Elle est en effet titulaire de plusieurs diplômes en Hypnose Ericksonienne et agréé par la FFHTB.Il s’agit d’un outil très efficace pour retrouver un état de bien-être qui peut être perturbé par de nombreuses causes : douleurs chroniques, phobie, anxiété, dépression, migraine, burn out, deuil, insomnie, perte de poids, alcool ou tabac, acouphène.« Durant notre vie nous vivons différents rôles  d’ordre privé et social comme par exemple : maritaux, parents, grands-parents. Salarié, relations extérieures, bénévole ».

Et nous savons aussi que plus on avance en âge  nous sommes amenés à vivre des situations de pertes qui sont dues aux différentes étapes de l’évolution de la vie : l’absence des enfants ou des petits enfants, la mise en retraite et le deuil.Mais lorsque ces situations sont vécues comme un mal en soi, parce que nous n’avons pas pu nous occuper de nous à ce moment-là, où trouver de l’aide, un soutien. Notre bonne humeur, notre vivacité d’esprit et notre corps, va progressivement changer notre vie quotidienne. Vécu comme un poids, cet état de mal être fragilise tout notre système psychologique et physique.

Alors nous rentrons dans un processus de déprime. Je constate que les personnes qui viennent me consulter, sont très souvent stressées, angoissées, anxieuses, ou encore déprimées. Et je suis surprise que « de plus en plus de personnes qui ont une moyenne d’âge de 70 ans reconnaissent être dans cet état ».«  En accompagnant les personnes par l'hypnose, et du fait que le client soit focalisé sur la solution plutôt que sur la problématique » il peut alors très rapidement retrouver un état de bien-être. Bien entendu chaque personne dispose du temps dont il a besoin pour atteindre le résultat qu’il souhaite ».La méthode d’hypnose est particulièrement efficace en ce qu’elle permet à tout un chacun d’entrer dans une phase de semi-veille pour retrouver un état de bien-être. En fonction des problèmes, deux à quatre séances sont nécessaires.

Uniquement sur rendez-vous au cabinet ou à domicile : 06.88.92.46.02. Horaires de consultation  du lundi au vendredi de 9h à 20h00. Samedi de 8h à 12h00. Site internet : elisabeth-hypnotherapie.fr.




 

Plaisir et bonheur nous confondons deux choses

Théorie scientifique sur le bonheur de Robert Lustig Neuroendocrinologue a réalisé nombreux travaux sur l’addiction aux sucres.

«  LE BONHEUR N’EST PAS IMMUABLE IL CHANGE AVEC LE TEMPS »

Achat compulsif, compulsions alimentaires, réseaux sociaux, jeux vidéo, drogues, alcool… Et si tous ces plaisirs simples inhibaient...Notre quête du bonheur «  Il est où le bonheur, il est où ? »Pour Robert Lustig nous confondons  deux choses : Plaisirs et Bonheur. Beaucoup de gens mélangent les deux, mais on peut nous dire que ce sont deux choses complètement différentes.Les plaisirs sont de courte durée, les plaisirs sont instinctifs, les plaisirs sont matériels, les plaisirs sont solitaires,Le plaisir poussé à l’extrême mène tout droit à l’addiction. Que ce soit des substances ou des comportements.Au contraire le bonheur est de longue durée. Au contraire le bonheur est spirituel. Au contraire le Bonheur est lié aux interactions sociales.

Si vous voulez c’est le sentiment de ne faire qu’un avec le monde. Cette chose qu’on appelle le bonheur.Pour Robert Lustig, la quête des plaisirs entrave la quête du bonheur. Et la raison est scientifique.ET ALORS ? Les plaisirs déclenchent la dopamine. Le bonheur dépend de la dopamine.La dopamine excite les neurones et quand les neurones sont trop excités, trop souvent, ils ont tendance à mourir.La dopamine stimule le « circuit de la récompense », mais peut développer des addictions.

La fois suivante, vous avez besoin d’une plus grosse dose pour avoir le même effet parce qu’il y a moins de récepteurs à occuper. Et vous en avez besoin plus, encore plus et toujours plus, pour finalement prendre une énorme dose avec aucun effet. Ça s’appelle la tolérance et quand les neurones commencent à mourir, ça s’appelle la dépendance.La sérotonine est responsable du sentiment du contentement. La sérotonine est responsable du sentiment de plénitude.Au contraire de la dopamine, la sérotonine ne rend pas accroc. La sérotonine ne tue pas les neurones. La sérotonine est un inhibiteur. Ce n’est pas un excitant. Elle ralentit ces neurones au lieu de les stimuler. Donc vous ne pouvez pas surdoser vos neurones en sérotonine.

Problème :

Plus vous créez de la dopamine, plus le niveau de sérotonine risque de baisser.

Plus vous recherchez du plaisir, plus vous serez malheureux.


 

Actualité du 19/12/2017

Salon du Bien Être « SOYONS ZEN ET PLUS »
Ville : Wintzenheim Département : Haut Rhin (68)
Dates : Samedi 13 et Dimanche 14 janvier 2018
Horaires : Samedi et Dimanche de 10 h 30 à 19 h 00
Lieu : Halle des fêtes


 

Nous sommes ce que nous pensons.

Les pensées sont les réponses à nos sentiments survenus après l'émotion, réaction biologique instantanée liée à notre perception du monde environnemental, de nos croyances, de nos désirs, de nos souvenirs.
Une émotion se manifeste par un stimulus extérieur (une situation) et donne en réponse une attitude, un comportement, avec un sentiment de bien-etre ou de mal etre.

Quelle est la différence entre une émotion et un sentiment ?

Une émotion est une réaction biologique instantanée, sur le moment et dure un court instant.
Un sentiment survient apres l'émotion, c'est plus profond et dure plus longtemps dans le temps.

Comment les reconnaitre ?

Ces deux extrêmes sont la joie et la peur. La joie est un sentiment d'amour, de paix, de sérénité. Il permet de se reconnaitre en tant qu'individu à part entière, en prenant conscience de ses besoins (physiques, affectifs, architectural, materiels, financiers), de se positionner en tant que personne, dans un rôle où il va pouvoir mettre en pratique ses capacités, ses expériences acquises par le biais du processus d'apprentissage, la joie d'entrer en interaction, en communication verbale, posturale, gestuelle avec le monde extérieur en toute confiance.La peur manifeste un sentiment de doute, de repli sur soi, c'est se mettre en position de sécurité. C'est prendre du recul par l'adoption d'une attitude de fuite ou de défense. La peur permet de se recentrer un instant dans une situation perçue comme étant un danger, de trouver une alternative de solutions pour se sentir rassurer.Toutes nos émotions sont fondées sur une expérience vécue par une situation extérieure et qui nous indiquent comme un thermomètre qui régule la temperature, de ce que nous ressentons, soit un état de bien-être ou au contraire de mal-être.

Dans les deux cas l'une ou l'autre émotion n'est pas pire car les émotions sont des guides pour notre développement personnel.


 

NOTRE CERVEAU ET NOS ONDES ET POURQUOI DES SEANCES EN HYPNOSE ?

Nos ondes bêta

Elles sont générées par l’hémisphère gauche du cerveau, responsable de la rationalité et tous ces processus sont unilatéraux.Les ondes bêta sont activées lors de la résolution des problèmes, de la pensée logique, du raisonnement, de la concentration et de l’attention.Les ondes bêta augmentent rapidement quand nous sommes focalisés par des problèmes matériels, lorsqu’on a des conversations inutiles ou lorsque la personne est anxieuse.Parallèlement lorsque les ondes bêta sont accélérées (14 à 40Hertz par seconde en temps normal), améliorent le processus et l'assimilation des informations. L’énergie de votre corps augmente, stimulent votre système nerveux et réduisent l’état de fatigue ou de somnolence.Bien entendu vous l’avez bien compris que nos ondes bêta sont nécessaire à la concentration et elles optimisent notre potentiel intellectuel.

Mais lorsque ces ondes  sont en excès, ce sont des ondes de stress croissant.Et favorisent alors un état de Fatigue chronique, de surmenage, de peur, d'angoisse, d’anxiété et nous rentrons dans une dépression lorsque c’est en lien avec nos domaines de notre vie privée ou un burn out en lien avec le travail.Notamment dans notre société nous sommes tellement habitués à cette tension chronique, à vivre à 100 à l'heure, que nous croyons même que cette tension nous permet de garder le contrôle de la situation voir même de notre vie. Et nous allons jusqu’à croire que si nous relâchons cette tension, nous sommes de quelqu'un de paresseux, voire d’irresponsable.Hors cela nous conduit à une nouvelle apparition de nouveaux types de mal-a-dit psychosomatiques et par conséquent à une diminution de notre estime de soi et de notre confiance en générale.

Nos ondes alphas

Ces ondes favorisent  l’état émotionnel de joie. Elle permet de ressentir les sentiments de se faire plaisir, de sourire davantage et à être heureux et satisfaits.Par exemple, les ondes alpha liées à un état de relaxation, favorisent à mieux gérer nos informations liées aux perceptions que nous nous faisons du monde extérieur et ainsi de mieux traîter les informations. La pensée est alors plus créatrice et nous augmentons la participation des hormones de joie.Le rythme alpha à une fréquence fluide entre 8 à 13Hz/seconde. Nous sommes dans un « état entre veille et sommeil ». Cet état que l’on ressent lorsque et dans lequel nous sommes en séance d’hypnose.Cependant si la fluidité de la fréquence de ses ondes nous manque, nous avons un mental en surcharge de pensées, notons que nous avons en moyenne 160 000 pensées par jour. Alors nous créons un état de fatigue, de surmenage, de burn out quand c’est lié au travail ou de dépression dans nos domaines de vie privée. Et c’est aussi la porte d’entrée à l’abus de l’alcool et des drogues.

Du côté des scientifiques et des neurosciences, on nous informe que lorsque nous gérons notre activité alpha, notre état de stress diminue. Ainsi nos capacités cognitives et motrices assimilent des informations avec plus d’efficacité, concentration et apprentissage.Les chocs graves, les traumatismes de l’enfance, le surmenage mental et chronique, peuvent entrainer l’absence de l’activité cérébrale alpha. En conséquence, cela à des effets négatifs sur la santé, l’apprentissage et sur la qualité de vie en générale.Car lorsque nous sommes dans une situation d’inconfort de stress et dans un certain domaine, c’est toute notre systémie environnementale dans lequel nous agissons qui ressent ce mal-être.

Nos ondes thêta et l’ HYPNOTHERAPIE

Les ondes thêta (4 à 8 Hz/seconde) se produisent pendant la relaxation profonde du corps et lorsque nous sommes dans un état d’hypnose. Dans cet état de fréquence, notre cerveau se focalise sur les solutions et non sur la problématique de l’évènement, de la situation.C’est un processus d’auto guérison, où durant ce temps, nous sommes absorbés par notre savoir être (l’image que je me fais de moi la plus parfaite) et notre savoir-faire (nos expériences et nos qualités acquises), ainsi que sur notre esprit spirituel (nos valeurs humaines et notre mission de vie dans le monde extérieur).Ce sont les ondes thêta qui entretiennent notre état de joie, de paix et de tranquillité. On se sent dans notre assurance.

Alors qu’en cas de faible activité notre niveau de stress, voire d’angoisse et d’anxiété augmente. Ces ondes sont générées dans l’hémisphère droit du cerveau. Ces ondes forment une fine frontière entre la conscience et le subconscient de la personne.Selon les expériences scientifiques et de neuro sciences, dans cet « état thêta », la personne active toutes ses ressources intellectuelles et qui se répercute sur notre corps physique.Cet état qu’on retrouve lors d’une séance d’hypnose, on augmente notre émotion de joie et de sentiments positifs. Ainsi nous reprogrammons nous même notre subconscient. Nous nous débarrassons de nos croyances limitantes, ou restrictives, (je ne peux pas ou oui mais…), de nos addictions, de transformer nos émotions et nos pensées négatives.Nos ondes thêta diminuent l’effet de nos mécanismes de défense psychologique (la peur, l’insécurité, l’incapacité, une mauvaise image de soi et de sa confiance). Par conséquent, l’information que nous recevons dans notre cerveau pénètre dans notre subconscient et se manifeste par des attitudes qui par la suite deviennent un comportement.

Sources

Tatiana Dugelna

Psychologue et métaphysicienne


 

LA LOI D’ATTRACTION COMMENT ELLE COMMUNIQUE AVEC NOTRE CERVEAU ?

Tout ce qui existe sur notre planète et dans notre univers est à la base un énorme réservoir pourvu d’énergie qui selon les atomes attirés, manifeste la création de toutes formes.Cette énergie et selon son environnement donne naissance à des planètes, des étoiles, la lune, le soleil, des êtres humains, des espèces végétaux et animaliers et aussi à la création des matériaux.La loi d’attraction c’est de l’énergie, sans énergie toutes ces créations n’existent pas.L’être humain est pourvu de ces atomes qui par son énergie a permis d’évoluer dès la naissance de sa première cellule.Une cellule s’est vivant, à l’intérieur se trouve toutes sortes de bactéries qui s’organisent pour son bon fonctionnement biologique. Et dégage un pouvoir énergétique.Chez l’être humain il y’a une immensité de cellules, dont les plus connues, sont celles des os, du sang, des muscles, des muqueuses, de la peau et les cellules nerveuses. Toutes ces cellules ont un rôle bien défini. Pour qu’elles puissent fonctionner elles ont donc besoin d’énergie.

 

MAIS QUEL LIEN LA LOI D’ATTRACTION AVEC LE RÔLE DE NOTRE CERVEAU ?

Notre cerveau joue un grand rôle pour que nos cellules puissent fonctionner à bon escient.

Le rôle de notre cerveau est réparti aussi en trois cerveaux :

Le cerveau reptilien

C’est le premier cerveau qui est le plus ancien, il décide instinctivement, c’est le centre de nos comportements primaires : instinct de survie en cas de danger immédiat, de conservation, contrôle moteur, respiration et alimentation.Il est aussi impliqué dans certaines fonctions cognitives : l’attention, il régule les réactions de peur et de plaisir. Il donne une réponse immédiate, semblable à un réflexe et en fonction de l’information, du visuel ou de la situation, cette partie de notre cerveau décidera et prendra le dessus sur le cerveau limbique (émotionnel) et le néocortex (le mental).

Le cerveau limbique – émotionnel

C’est celui qui gère toutes nos hormones, tous nos apprentissages et qui relie les informations, les expériences que vous avez avec les émotions et les ressentis ensuite.Le cerveau émotionnel, mémorise, s’émeut et décide. Il est le centre des émotions de la mémoire à long terme. Il participe au processus de décision et communique ses résultats aux deux autres cerveaux. C’est aussi le lieu des mécanismes de motivation, réussite et échecs, plaisir et déplaisir.Ce cerveau décide émotionnellement. Dans une situation de prise de décision, le cerveau limbique qui est le siège des émotions, contrôle et valide les choses provenant du néocortex (centre du raisonnement).

Le cortex cérébral

Celui-ci est le siège de la commission, de la réflexion, de la pensée.

Le néocortex (appelée aussi nouveau cerveau), lui il pense, c’est le centre du raisonnement, de la compréhension, de la logique, de la conscience. Il s’occupe de traiter les données rationnelles et de partager ses conclusions avec les deux autres cerveaux.

LE LIEN EST QUE NOTRE PENSEE C’EST DE L’ENERGIE

NOUS SOMMES CE QUE NOUS PENSONS

NOUS ATTIRONS CE QUE NOUS PENSONS

NOUS CREONS NOTRE MONDE SELON NOS PERCEPTIONS EXTERIEURES, NOS EMOTIONS ET

NOS RESSENTIS

PROCHAIN SUJET ACTUS « NOS PERCEPTIONS »

Vous pouvez faire suivre ce lien. Et suivre mes actus aux quotidiens.

 

 

Partager sur les réseaux sociaux
Email Facebook Google Twitter